Nouveau protocole sanitaire Covid pour les visiteurs

Les propositions de l’ANG relatives à la gestion du flux de touristes arrivant en Guadeloupe, s’appuient :

  • Sur le différentiel du taux d’incidence du virus entre la Guadeloupe et le pays d’origine des visiteurs
  • Sur l’analyse des politiques appliquées, avec réussite sur des territoires similaires au notre, très dépendants de l’économie touristique
  • Sur l’absence de propositions concrètes de la part du personnel politique guadeloupéen
  • Sur la légitime inquiétude des Guadeloupéens qui, de par leurs efforts constants, ont réussi à avoir des indicateurs sanitaires satisfaisants

Nous recommandons donc, pour les visiteurs arrivant de zones dans lesquelles la circulation du virus est plus active qu’en Guadeloupe :

l’identification du ou des lieux d’hébergement de l’ensemble des visiteurs

  • un test PCR obligatoire jusqu’à 72h avant le jour du départ,
  • la déclaration préalable d’arrivée par le téléchargement du résultat du test, et de l’identification du lieu d’hébergement durant la période d’isolement, à faire 24h avant l’arrivée.
  • la prise de température des passagers à l’arrivée par le biais de caméras thermiques
  • la remise d’un bracelet d’identification à chaque passager, à porter jusqu’au 1er test
  • le confinement des toute personne arrivant en Guadeloupe, en provenance des zones à risques durant 7 jours à compter de la date de réalisation du 1er test, soit un minimum de 4 jours en Guadeloupe. Les services de santé se déplacent vers le lieu de résidence pour effectuer le test, et donner le résultat rapide (RunCov ou antigénique).
    • Ceux qui sont à l’hôtel ou en résidence hôtelière demeurent sur place ; ils reprennent leur liberté d’aller et venir 7 jours après le 1er test, sous réserve d’un test RunCov ou antigénique négatif. Ils bénéficient de services de livraison de repas.
    • Les visiteurs affinitaires et les résidents bénéficient d’un hébergement dans un établissement dédié. Ils retrouvent leur vie normale après le résultat négatif.
    • Évidemment, les établissements d’hébergement concernés devront s’assurer de la non- violation du protocole sanitaire.
  • A la fin de cette période d’isolement, les touristes reçoivent un second bracelet souvenir à garder durant leur séjour et à remettre à leur retour.
  • Les contrôles sont renforcés. En cas de violation du confinement, les amendes sont relevées à 540€, soit un forfait de 135€ par jour de violation du protocole.
  • En complément, on doit pouvoir travailler sur une restriction du volume des arrivées (en s’appuyant sur les capacités hôtelières) : liberté totale de venir nous visiter pour ceux qui ont des intérêts matériels et moraux en Guadeloupe (se rendre dans la famille, travailler). Les transporteurs aériens ne peuvent excéder 75% de taux de remplissage afin de maîtriser l’afflux de passagers, et ne pas engorger le système de santé.

L’ensemble de ces mesures compléteraient celles déjà mises en place (port du masque dans les lieux clos et à l’extérieur quand la distanciation n’est pas possible) permettra à la fois de soutenir les acteurs économiques du pays, mais aussi de protéger notre population déjà durement touchée par ce virus, et de rendre la Guadeloupe une destination saine et sûre.

Tout le monde s’implique, personne ne subit.

"

No comments
Leave Your Comment

No comments