NOS CANDIDATS

section-aea5863
1- Ronald Selbonne | Tête de liste de NOU
1- Ronald Selbonne | Tête de liste de NOU

54 ans, Enseignant

Originaire de Saint-Louis de Marie-Galante où il est né en 1967, Ronald Selbonne est actuellement écrivain et professeur de Lettres et de Langue et Culture Créoles dans l’enseignement secondaire. Il a obtenu une Maîtrise en Lettres modernes avant de valider un diplôme d’études approfondies (DEA) au terme duquel il a présenté un mémoire intitulé Paul Niger : une négritude géométrique. Il a ensuite obtenu un Doctorat après avoir présenté une thèse ayant pour sujet Les écrivains guadeloupéens entre le pays et la plume 1946-2003. Les deux ouvrages qu’il a publiés Sonny Rupaire, fils inquiet d’une igname brisé, Jasor, 2013 et Albert Béville alias Paul Niger, Ibis Rouge, 2013 témoignent de son intérêt pour la littérature antillaise mais aussi pour le militantisme et singulièrement pour la souveraineté guadeloupéenne. Pendant quelques années, il a contribué à l’hebdomadaire Lendépandans et au journal satirique Le Motphrasé en y écrivant des articles. Habile avec les mots, il peut avoir la langue acérée et n’hésite pas à mettre son auditoire face à ses contradictions afin de l’amener à se questionner et à évoluer. Ronald, l’épicurien, s’épanouit sur cette terre Guadeloupe qui lui est chère et s’enrichit, se nourrit de ses voyages, de poésie, de l’histoire de la Guadeloupe et plus particulièrement de sa décolonisation, et de la nature, en s’adonnant au jardinage. Passionné de football, il se montre aussi habile avec le ballon rond qu’il l’est avec sa plume. Ainsi, Ronald Selbonne est avant tout et depuis longtemps un militant, un patriote et un fervent défenseur de la Guadeloupe et de sa cause. Il fréquente les membres fondateurs de l’ANG depuis si longtemps qu’on pourrait croire qu’il a activement participé à sa création. Pourtant, il n’a officiellement rejoint le mouvement qu’en 2020. Sûr de lui, homme engagé et déterminé, il s’investit aujourd’hui davantage pour l’émancipation de son pays.

2 - Laurence Maquiaba
2 - Laurence Maquiaba

39 ans, cheffe d’entreprise

Titulaire d’une licence Sciences de l’information et de la communication, Laurence Maquiaba a créé en 2006 NEEYA, agence spécialisée dans les missions de communication, d’organisation et de stratégie qui accompagne les collectivités et entreprises dans leur développement. Neeya est un terme issu du swahili Nya qui signifie « but, objectif » mais existe aussi en arabe et peut être traduit par « celle qui fait confiance à la vie ». Il résume, à lui seul, les deux leitmotivs de Laurence : faire rayonner son île et sa culture tout en s’attelant à toujours saisir le meilleur de toute situation. Entre 2007 et 2012, elle évolue en région parisienne et en Guadeloupe en menant des projets visant à valoriser les cultures de la diaspora africaine dans le monde de l’événementiel et de l’audiovisuel. Elle pose définitivement ses valises en Guadeloupe en 2013 et se lance en tant que consultante pour les collectivités. Son objectif principal est de leur permettre de créer une synergie entre leur vision politique et la réalité du terrain. Il s’agit là d’une des deux facettes de son activité professionnelle. En effet, cette jeune femme pleinement consciente de la nécessité de connaître son passé pour construire son avenir, est coproductrice et directrice de programmation du festival « ERITAJ, MEMOIRES VIVANTES », espace de commémoration mais aussi d’échanges, d’expression, d’éducation et d’imprégnation de l’Histoire et de la culture guadeloupéennes, organisé depuis 6 ans à la date du décret de l’abolition de l’esclavage. Laurence, déterminée, hyperactive et rigoureuse, est engagée dans la vie associative. Elle représente le Kolektif Jénès Gwadloup et est Présidente de la commission « Générations numériques, nouvelles économies et internationalisation » au Conseil économique, social, environnemental régional (CESER) de Guadeloupe Elle a rallié les rangs de l’ANG quelques semaines après le début de la crise sanitaire liée au COVID-19, alors qu’elle constatait que la Guadeloupe, impuissante, devait se soumettre, une fois de plus, aux décisions prises par l’Etat français ne tenant pas compte des spécificités locales. L’urgence d’agir et de s’engager pour la souveraineté guadeloupéenne s’est imposée à elle et c’est, convaincue, qu’elle a activement participé à la réactivation de ce mouvement politique et citoyen grâce auquel elle sait pouvoir continuer à porter des projets pour son pays.

3 - Rolland EZELIN
3 - Rolland EZELIN

74 ans, avocat

4 - Julie TRAN
4 - Julie TRAN

28 ans, consultante

Grâce à ses origines (mère guadeloupéenne, père franco-vietnamien), à ses voyages (Caraïbe, Afrique du Sud, Vietnam…) et à ses différentes expériences professionnelles (comptable, PNC, consultante…), Julie dessine une trajectoire qui, depuis 1992, la mène sur le chemin de l’engagement. Ayant la chance d’avoir accès à différentes cultures, elle en profite pour multiplier les voyages qui, toujours, la ramèneront vers sa Guadeloupe natale et la conscience qu’ici aussi, existe un peuple. Après ses études, de retour au pays, elle fonde l’association “Think kréyol” qui, par le biais du sport, de la culture et du tourisme, entend faire rayonner la Guadeloupe au sein de la Caraïbe. Ancien membre de la sélection guadeloupéenne de volley-ball, elle a conservé de cette expérience dynamisme et sens du collectif, ce qui lui permet aujourd’hui de mener l’audacieuse “mouvans jénès” au sein de l’ANG. Ses choix sont clairs : marquée par le monde de la consommation intensive découvert au cours d’une formation en marketing de mode, elle privilégie désormais une approche constructive des rapports entre l’homme et son environnement, entre le Guadeloupéen et son archipel. Sa priorité ? Etre ANGagée.

5 - Ary BROUSSILLON
5 - Ary BROUSSILLON

70 ans, retraité

6 - Aïda NANKIN
6 - Aïda NANKIN

40 ans, cheffe d’entreprise

7 -  Jean-Jacob BICEP
7 - Jean-Jacob BICEP

55 ans, formateur

8 - Emmanuelle GUSTAVE
8 - Emmanuelle GUSTAVE

44 ans, professeure des écoles

9 - Vincent TACITA
9 - Vincent TACITA

50 ans, chef d’entreprise

Né en 1970, il est de retour au pays en 1995, après une maîtrise de chimie et des études de 3e cycle en marketing et finance (double diplôme ESCP/Université Paris VI). C’est en 1996 qu’il co-fonde Qualistat, entreprise aujourd’hui leader en Guadeloupe - Martinique - Guyane sur le marché des études statistiques. Consultant senior, il conseille des entreprises dans toute la Caraïbe et jusqu’à la Réunion. Père d’une grande fille de 21 ans, étudiante en école de commerce, il participe activement à la formation de la jeunesse guadeloupéenne : professeur en marketing et études de marché à la Faculté de Fouillole et au Lycée Agricole, il accompagne aussi les étudiants des classes prépas du LGT Baimbridge dans leur découverte du monde professionnel. Rotarien, humaniste, engagé, déterminé, il devient en 2006 l’un des “zoban” de l’ANG, c’est-à-dire l’un de ses membres fondateurs. Au sein du mouvman, il fait aujourd’hui partie du “boula” et mène la “kadans” économie. Le temps qui lui reste, il le passe en mer : Vincent est un nageur en eaux libres.

10 - Laure CHANTEUR
10 - Laure CHANTEUR

34 ans, chef d’entreprise

11 - Daniel NIRIN
11 - Daniel NIRIN

36 ans, consultant

12 - Cindy DAHOMAY
12 - Cindy DAHOMAY

40 ans, ingénieure QSE

13 - Guy BALAGNE
13 - Guy BALAGNE

64 ans, exploitant agricole

14 - Fabienne BASSIEN-CAPSA
14 - Fabienne BASSIEN-CAPSA

38 ans, consultante

15 - Jean DAIJARDIN
15 - Jean DAIJARDIN

75 ans, retraité

16 - Béatrice FAROUIL
16 - Béatrice FAROUIL

51 ans, responsable parapharmacie

17 - Charles-Henri GUSTAVE
17 - Charles-Henri GUSTAVE

51 ans, agent des finances publiques

Plus connu sous le surnom de “Chawlòt”, son non savann, il est agent des finances publiques depuis 1990 et deviendra très prochainement Inspecteur des Finances. Son engagement en tant que zoban de l’ANG, dès 2006, prend ses racines dans ses activités syndicales (à la CGT depuis 25 ans) et surtout associatives. A Paris, où il est parti à la fin des années 80, il a été l’un des piliers du mouvement culturel “Choukaj”, puis son président pendant 7 ans. C’est grâce à cette association que, pour la première fois, la mémoire de Mé 67 a été célébrée en France, au son du Mas a Senjan. Rentré au pays en 2011, c’est là qu’il décide de reprendre ses études pendant 6 ans : il obtient un Master en Sciences Politiques puis passe le concours d’Inspecteur. C’est avec ces compétences très pointues qu’il mène la kadans “Services publics et finances”, au cœur de la réflexion de l’ANG.

18 - Florence NAPRIX
18 - Florence NAPRIX

38 ans, artiste

19 - Gilbert FAROUIL
19 - Gilbert FAROUIL

67 ans, retraité

20 - Cathy PLAISANT
20 - Cathy PLAISANT

48 ans, enseignante

21 - Moïse CASTRY
21 - Moïse CASTRY

58 ans, responsable commercial

22 - Huguette AUGUSTIN
22 - Huguette AUGUSTIN

56 ans, formatrice-coach

23 - Jimmy OTTO
23 - Jimmy OTTO

44 ans, enseignant

24 - Meryl CUSSEY
24 - Meryl CUSSEY

24 ans, infirmière

25 - Alain ANDREA
25 - Alain ANDREA

67 ans, pilote

26 - Lydia ESPIAND
26 - Lydia ESPIAND

50 ans, responsable qualité

27 - Thierry « TX » GIRARD
27 - Thierry « TX » GIRARD

41 ans, ingénieur du son,

28 - Liza BIGORD
28 - Liza BIGORD

53 ans, infirmière

29 - Patrick TACITA
29 - Patrick TACITA

64 ans, proviseur

30 - Rachel DUWICQUET
30 - Rachel DUWICQUET

48 ans, professeure des écoles

31 - Ciryl COUDOUX
31 - Ciryl COUDOUX

39 ans, chef d’entreprise

32 - Emmanuelle LAMBERT
32 - Emmanuelle LAMBERT

48 ans, enseignante

33 - Sully GENE
33 - Sully GENE

53 ans, chef d’entreprise

34 - Diana GUEMISE
34 - Diana GUEMISE

34 ans, analyste médicale

35 - Jhoann ARNAUD
35 - Jhoann ARNAUD

44 ans, conseiller en systèmes d’information

36 - Anna DELANNAY
36 - Anna DELANNAY

43 ans, cadre de l’Education Nationale

37 - Rudy MANIJEAN
37 - Rudy MANIJEAN

50 ans, formateur

38 - Chantal CHRISTOPHE
38 - Chantal CHRISTOPHE

60 ans, infirmière

39 - Arthur TOUTOUTE-FAUCONNIER
39 - Arthur TOUTOUTE-FAUCONNIER

53 ans, agent territorial

40 - Yasmine MANIJEAN
40 - Yasmine MANIJEAN

31 ans, juriste

41 - Gaston SAMUT
41 - Gaston SAMUT

63 ans, professeur des écoles

42 - Nathalie MINATCHY
42 - Nathalie MINATCHY

50 ans, ingénieure agronome

43 - Dominik COCO
43 - Dominik COCO

53 ans, artiste