Jour : 24 novembre 2021

Retour des tests PCR pour les personnes vaccinées arrivant en Guadeloupe.

Le Ministre de l’Outremer, Sébastien Lecornu a annoncé ce matin qu’il rétablissait l’obligation d’effectuer un test PCR pour les personnes vaccinées souhaitant se rendre dans les territoires dits d’Outremer. Le 1er octobre dernier, nous dénoncions cette décision prise de façon unilatérale de modification de conditions d’entrée sur notre territoire.

L’ANG pointe du doigt notre vulnérabilité, il aura fallu 7 semaines de protestation, de rencontres avec les élus et que la tension monte pour que cette mauvaise décision soit révoquée. En effet, même si nous savons que le fait d’être vacciné réduit la contamination, nombre d’études indiquent que les personnes vaccinées peuvent encore contaminer en particulier avec le variant Delta, et que les vaccins ne sont pas efficaces face au variant Mu.

La protection de notre peuple doit passer avant toute autre considération, il est hors de question de devoir à nouveau quémander l’aide médicale de soignants français faute d’avoir su (ou pu) prendre les bonnes décisions à temps.

Depuis bientôt 11 mois, l’ANG propose un protocole qui en encadrant les flux d’arrivées, en intégrant les professionnels du tourisme, éviterait des fermetures brusques mettant à mal notre économie. Notre protocole reste d’actualité, et son application s’avère de plus en plus nécessaire. Seule une partie de la classe politique a compris la nécessité d’une action locale concertée, de stratégies à déployer depuis la Guadeloupe.

Nous n’avons eu de cesse de rappeler que cette situation sanitaire dégradée (plus de 800 décès dus au COVID)est le résultat d’une gestion unilatérale, tenant que peu compte de nos réalités : comment imaginer poursuivre sans remettre en question les décisions qui ont donné de tels résultats ?

Plus que jamais, nous affirmons la nécessité de sortir d’un statut qui nous impose de telles contorsions pour protéger la population. Il est temps d’avoir notre propre gouvernance sanitaire. La responsabilité locale, c’est déjà prendre ses responsabilités.

Le Boula